2 décembre 2016


étourneaux alignés
sur le fil électrique -
un seul face au couchant


***

sur sa cuisse
l'invitation d'une main
... tatouée


***

rentrée des classes -
les feuilles ourlées de rosée
du pied de tomates


***

dernier matin d'août -
la fraîcheur de l'aube ruisselle
au toit de la terrasse


***

records de chaleur -
trois limaces matinales
sur le compteur d'eau


***

persiennes mi-closes -
les cris d'un vol de corbeaux
font entrer l'aube grise  

25 novembre 2016


allée de sous-bois -
le chant vert et or
d'un oiseau invisible


***

heure du coucher -
la pleine lune
m'arrête à la fenêtre


***

moustique écrasé
au mur de la chambre -
notre sang mêlé


***

touffeur du soir -
le bourdonnement sourd
d'une moissonneuse


***

nuit de canicule -
un nouveau savon
à la fleur d'oranger


***

nuages d'orage -
slalom entre les chenilles
sur la voie cyclable

18 novembre 2016


terrain de village -
un homme repeint
le point de penalty


***

s'envolant du toit
la pie emporte un reflet
de soleil levant


***

herbes hautes -
une paire d'oreilles
dressées


***

graminées -
le soleil du matin
en fines gouttelettes


***

fin d'été -
la pâleur verdâtre
de la Vénus de plâtre


***

grasse matinée -
le soleil glisse un œil
entre les nuages
   

11 novembre 2016


nuit de juillet -
les lumières des maisons
étoilent la colline


***

souffle de vent chaud -
des cœurs roses et blancs
descendent la calade


***

petit matin
de montagnes bleues -
le lit défait


***

retour de vacances -
un pied de tomate
dressé dans le compost


***

carré d'ombre bleue -
la tondeuse
broute la pelouse


***

arrêt pipi -
un âne mâchonne une herbe
en me regardant

4 novembre 2016


petit matin -
les voix conjuguées des criquets
et de ma roue libre


***

dernier raidillon -
de la fenêtre d'une voiture
un pouce levé


***

virage en descente -
une compagnie de perdrix
aussi surprise que moi


***

volets entrouverts -
le feuillage du chêne
piqueté d'étoiles


***

d'un mont à l'autre
les croassements d'un corbeau
en ligne droite

28 octobre 2016


en guise
de petit déjeuner
le col de la Liguière


***

devers à la sortie
de l'épingle à cheveux
- une dent gagnée


***

trou dans la chaussée -
la barre de céréales
saute de ma main


***

entre deux bornes
calculant le dénivelé
... pour oublier la pente


***

longue montée 
face au soleil levant
ma roue pour horizon
 

21 octobre 2016


store de la terrasse -
les feuilles du chêne jouent
aux ombres chinoises 


***

grondement lointain  -
la pluie d'orage
sent la poudre


***

silence de l'aube -
un bataillon de fourmis
dépèce un grillon


***

miette saisie
la grosse fourmi détale
à toutes pattes


***

toile du store -
la mystérieuse calligraphie
des aiguilles de pin


***

sommet du village -
le grondement des Canadair
jusqu'à l'horizon